Étudier après le Bac en France – Le guide pour étudiant étranger

40

Si vous voulez préparer un diplôme de licence, vous pouvez partir en France pour étudier après le Bac.

En effet, afin de faire vos études universitaires en France, vous devez au moins avoir obtenu le baccalauréat dans votre pays.

Ensuite, vous devez avoir une bonne connaissance sur les études universitaire en France afin de déposer une demande auprès de l’université souhaité.

D’ailleurs, dans cet article, on va vous souligner les grande ligne pour partir étudier après le bac en France.

Ainsi, on va vous présenter les points suivants :

1. Étudier après le Bac en France. Le système universitaire

La France a complètement adopté le système LMD depuis plusieurs années. En France, les possibilités d’études supérieures sont nombreuses et variées.

1.1. La Licence

Correspond à 180 crédits, et 6 semestres d’études. Elle permet d’étudier dans un domaine assez large, au moins durant les deux premières années, comme l’Économie et la Gestion, ou les Langues Étrangères Appliquées.

1.2. Le Master

Correspond à 300 crédits, et 4 semestres d’études supplémentaires par rapport à la Licence. Tout comme la Licence, les matières étudiées sont relativement générales, mais il est possible de se professionnaliser en deuxième année si l’on ne souhaite pas continuer les études en Doctorat.

1.3. Le Doctorat

Correspond à 480 crédits ECTS ou 3 ans d’études supplémentaires après le master. Destiné aux étudiants ayant pour vocation de devenir enseignant-chercheur, et réaliser une thèse sur la période des 3 ans supplémentaires. Un salaire sera octroyé par l’État durant toute la durée de la formation.

2. Étudier après le Bac en France avec Campus France

Campus France est un établissement public chargé de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger et de l’accueil des étudiants et des chercheurs étrangers en France.

En effet, il encourage la mobilité internationale, gère des programmes de bourses et anime le réseau des alumni.

Campus France est un établissement public placé sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

De ce fait, Campus France est chargé de favoriser la mobilité des étudiants et des chercheurs étrangers vers la France.

La procédure « Études en France » concerne les étudiants étrangers résidant dans l’un des 43 pays ayant accès à Campus France.

Si vous résidez dans l’un de ces pays, cette procédure de candidature est obligatoire pour mener vos études en France. Toutes les démarches se font en ligne, de la demande d’inscription à l’obtention du visa.

La plateforme Études en France est entièrement dématérialisée et permet de gérer l’ensemble des démarches d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur jusqu’à la demande de visa. Il suffit de créer un dossier électronique personnel et de se laisser guider.

Vous pourrez notamment y déposer vos demandes d’inscription, dialoguer avec l’espace Campus France de votre pays et communiquer avec les établissements dans lesquels vous souhaitez vous inscrire.

3. Le coût des études universitaire en France

Vous voulez étudier en France après le Bac? Vous voulez connaitre les prix des études universitaires en France ?

On vous présente toutes les informations sur les prix et coût pour étudier en France et ceci :

3.1. Coût des études supérieures dans les établissements publics Français

Les droits d’inscription dans les établissements publics d’enseignement supérieur français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût de ces formations dispensées dans les établissements publics.

Le coût réel des études y est le même qu’ailleurs dans le monde, soit environ 10 000 € par an. La différence est qu’en France, l’État en assume une grande part.

L’Etat français continuera de prendre en charge l’essentiel du coût de votre formation dans un établissement d’enseignement supérieur public. Les droits d’inscription seront similaires à ceux de l’année 2018/2019, soit :

  • 170 euros pour une année en cycle de Licence ;
  • 243 euros pour une année en cycle de Master ;
  • 601 euros pour une année de cursus en formation d’ingénieur dans un établissement sous tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur ;
  • 380 euros pour une année de Doctorat.

3.2. Coût des études supérieures dans les établissements privés Français

Les frais d’inscription dans les établissements privés, notamment dans les écoles de commerce, sont sensiblement plus élevés que dans le public.

En général, ils atteignent 3 000 à 10 000 euros par an. Renseignez-vous sur le site de chaque établissement pour connaître le montant exact des droits d’inscription de votre formation.

Le niveau des financements publics y est donc variable. Dans certains cas, l’État peut reconnaître officiellement un établissement et l’autoriser à délivrer les diplômes nationaux.

Il dispose alors d’un droit de regard sur les formations qui y sont dispensées, ce qui est une garantie de service et de qualité.

3.3. Coût des études pour les boursiers

Les universités en France offrent souvent des bourses d’études. Aucun droits d’inscription à payer, qu’ils soient différenciés ou non, pour :

  • Les étudiants qui viennent étudier en France dans le cadre d’une convention de partenariat entre universités qui prévoit une exonération totale des droits d’inscription.
  • Étudiants titulaires d’une bourse du gouvernement français (BGF) ;
  • Les étudiants titulaires d’une bourse de leur établissement d’accueil, prévoyant une exonération totale des droits d’inscription.

4. Les meilleures universités pour étudier après le Bac en France

4.1. Université Panthéon Sorbonne

Héritière à la fois de la Sorbonne et de la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, ce que symbolise son nom de Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris 1 accueille aujourd’hui environ 40 000 étudiants répartis en 14 Unités de Formation et de Recherche (U.F.R.) et 4 Instituts.

Elle offre ainsi un éventail complet de formations d’excellence dans le domaine des Sciences juridiques et Politiques, des Sciences économiques et de Gestion et des Arts et Sciences humaines.

4.2. Université Paris Descartes

L’ Université Paris Descartes — dont le nom officiel est Paris-V — est une université française créée en 1971. C’est une des treize universités parisiennes, héritières de l’université de Paris et de la Sorbonne.

Ce dispositif basé sur la semestrialisation des enseignements et la capitalisation de crédits (ECTS) permet une plus grande lisibilité des compétences des étudiants et une mobilité internationale accrue.

4.3. Université Grenoble Alpes

L’ Université Grenoble Alpes (UGA) est l’un des cinq établissements d’enseignement supérieur de la métropole grenobloise.

Univ. Grenoble Alpes, un des principaux sites scientifiques français, est l’université intégrée rassemblant les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche de Grenoble.

Univ. Grenoble Alpes bénéficie de l’implantation de grands instruments européens et de sa proximité avec le CERN.

5. Visa pour étudier après le Bac en France

Le visa long séjour étudiant valant titre de séjour mention “étudiant”, ou VLS-TS “étudiant”, vous permet de suivre des études en France pour une période de quatre mois à un an.

Le visa long séjour valant titre de séjour mention “étudiant”, abrégé en VLS-TS “étudiant”, permet de séjourner en France de quatre mois à un an afin d’y suivre des études supérieures.

Il donne le droit de :

  • Voyager librement dans tous les pays de l’espace Schengen.
  • Travailler 964 heures par an, soit 20 heures par semaine, pour compléter ses ressources.
  • Bénéficier de VISALE, la caution locative étudiante gratuite.
  • Recevoir une allocation logement de la CAF,
  • Prolonger son séjour au-delà de la durée de validité du titre de séjour délivré.

Source : Etudier en France.

id efficitur. Donec libero sed dictum velit, Aenean ut